Eglise Santa Maria

La date de construction de l’église primitive est inconnue, mais elle est déjà rapportée dans des écrits datant du XVIe siècle.


Eglise santa Maria

La Pieve di Cursa , plusieurs fois détruite s’est finalement réfugiée en haut du piton à Prunelli Village. L’Eglise Sainte-Marie de Prunelli prend donc ses origines dans les destructions successives de la Cursa.
Il a longtemps été dit que les habitants de Prunelli ont monté sur leur dos toutes les pierres de leur église incendiée pour la rebâtir sur l’esplanade du Village. Il semble qu’il n’en soit rien puisque les pierres de l’église de la cursa ont servi à construire des maisons et des murs sur place. En réalité les habitants ont transportés, mais beaucoup plus tard, des pierres de l’une des colonnes de cette Eglise.

Forme primitive
L’Eglise Sainte Marie de Prunelli avait primitivement la forme d’une d’une croix Latine. Le petit bras était constitué par deux chapelles : à droite la chapelle Saint Antoine d’environ trois mètres sur quatre, à gauche celle de l’Assomption, d’environ cinq mètres sur quatre.
Elle comportait une nef de vingt-quatre mètres de long et de quatre de large. Le Clocher était à l’angle Nord-Est, comme actuellement. Les bas-côtés et les plafonds voutés étaient ornés de peintures.
L’édifice primitif avait la forme d’une église Romane , selon le récit de Monsegnieur Mascardi en 1589 :  » Un toit, une charpente et en pierres, des sièges en pierre au bas des murs qui comportent des trous ( de charpente)…. trois portes , l’autel sous une abside… un baptistère qui est un vase en marbre placé sur une colonne faite de pierre liées avec de la chaux…. à côté de l’église se trouve l’oratoire Santa Croce ».

Au milieu du 19ème siècle l’Eglise a subi des transformations
L’abbé Marchetti, fit disparaître les peintures et construire deux autres chapelles et blanchir le tout à la chaux. En 1840, après la destruction par des ouvriers italiens, à la recherche d’un trésor , d’une des deux colonnes restantes du Temple de la Cursa , les pierres de cette dernière furent ramenées au village pour les installées au cimetière de Prunelli et probablement pour édifier la colonne du fronton de l’Eglise.
De nos jours, l’église fortifiée de Prunelli fait toujours beaucoup de curieux. Son aspect défensif la rend exceptionnelle et rare. La colonne érigée sur son fronton surprend et interroge.