Tri sélectif

Organisation du tri sélectif sur la Commune

La Communauté de Communes Fium’Orbu-Castellu met à disposition sur tout le territoire des Points d’Apports Volontaires (PAV) destinés à recevoir les emballages, le papier et le verre.


b1aag-afficheTriSelectif

 

Ces Points d’Apports Volontaires sont composés de quatre bornes :

La première est destinée à recevoir les emballages tels que les bouteilles en plastique, les boites, barquettes et bidons en métal, les briques alimentaires et les cartonnettes (boite de dentifrice, lessive etc.)

Attention ! A ne pas déposer dans cette borne : les bouteilles d’huiles, les films et sacs plastiques, les boites de conserve et barquettes contenant des restes de nourriture, les petits emballages en plastique ou en polystyrène tels que les pots de yaourt, de crème fraîche et les barquettes de viande.

La seconde borne est destinée à recevoir le papier, comme les journaux, les magazines, les prospectus et également des cartonnettes.

Attention ! A ne pas jeter dans cette borne, les papiers salis ou gras, les articles d’hygiène (mouchoirs)

La troisième borne est destinée à recevoir le verre, tels que les bouteilles en verre sans bouchons ni capsules, les bocaux en verre sans leurs couvercles et les pots en verre, également sans leurs couvercles.

Attention ! Interdits dans cette borne : la vaisselle, faïence et porcelaine, les miroirs et vitres et les ampoules halogènes et néons.

Le déposant dispose également d’une benne destinée à recevoir les vêtements.

Plusieurs PAV Textile ont été mis en place sur le territoire de la Communauté, à la déchetterie, sur le parking du Casino de Prunelli, sur le parking du Leclerc de Ghisonaccia et derrière la mairie de Ghisonaccia. Ils servent à collecter les vêtements, chaussures, petites maroquineries, tissus d’ameublement et linge de maison.

Chaque année 6 120 tonnes de vêtements sont jetées. Les vêtements déposés doivent être propres et pliés, les chaussures nouées par paire, le tout emballé dans des sacs plastiques fermés d’une contenance inférieure à 100 litres. Tout est ensuite recyclé, réemployé ou détruit.

Chaque semaine, les agents de la déchetterie collectent les déchets par catégorie. Ils effectuent une tournée pour les emballages, une pour le papier et une pour le verre. Dans la zone de Ghisonaccia et de Prunelli plaine. En revanche, dans la zone « montagne », on trouvera ce genre de bacs, le camion de collecte ne pouvant circuler sur les routes de montagne.

Que fait-on de ces déchets ?

Les déchets sont pris en charge par différentes entreprises (APPROCHIM, SYVADEC, Transports ROCCA, Entreprise FRANCISCI), transférés sur Bastia, puis envoyés sur le continent afin d’être traités dans des filières spécialisées.

  • Le papier et les cartons :

Les cartons récoltés sont tout d’abord compressés en ballots dans le hangar en contrebas. Ensuite, ils sont transférés sur le terrain jouxtant la déchetterie, où ils sont pris en charge par le SYVADEC. Les déchets sont ensuite envoyés sur le continent vers des filières spécialisées.

Le papier et les cartons sont broyés, mélangés avec de l’eau puis tamisés et séchés avant d’être roulés en bobines qui sont utilisés pour produire de nouveaux produits et emballages que le consommateur retrouvera sur le marché.

  • Le plastique

Le plastique est trié puis compacté en balles qui sont envoyées au centre de régénération où elles sont broyées en paillettes et trempées dans l’eau. Ces paillettes sont ensuite expédiées vers des usines qui les utilisent pour fabriquer de nouveaux produits qui retournent sur le marché de

  • L’aluminium

L’aluminium est compacté en balles et envoyé au centre d’affinage où il est broyé puis fondu et transformé en nouveaux produits qui reviennent sur le marché.

  • L’acier

L’acier est envoyé vers une aciérie où il est broyé puis fondu et transformé en bobines, en barres ou en fils. Il sert à produire de nouveaux produits de consommation.

  • Les déchets végétaux

Les déchets végétaux sont à déposer sur le terrain qui jouxte la déchetterie où ils seront broyés. La Communauté de Communes, en partenariat avec le SYVADEC, met à la disposition de ses administrés des composteurs qu’il est possible d’obtenir en contactant la Communauté ou sa mairie.

  • Les déchets organiques

Les déchets organiques représentent 25% des déchets ménagers et constituent un risque de pollution. En effet, ces déchets, en se décomposant, produisent un jus qui est alors pollué par les autres déchets ménagers enfouis, ce qui entraîne un risque de pollution des sols et des eaux. En proposant des composteurs, le but de la Communauté est de réduire ces risques. Faire son propre compost est un moyen idéal pour réduire ses ordures ménagères et permet d’éviter l’achat et l’utilisation d’engrais chimiques.

  • Les appareils électroménagers

Les appareils électroménagers sont récupérés par le SYVADEC puis transférés sur le continent où ils sont traités par des entreprises spécialisées.

Le développement durable

Le tri permet de réaliser des économies d’énergie. En effet, extraire des matières premières nécessite plus d’énergie que le fait de réutiliser des matières déjà existantes. Il permet également de préserver l’environnement, car il contribue à diminuer les rejets de CO2 dans l’atmosphère. Le tri permet également de réduire les impôts locaux. En effet, les fonds nécessaires à l’enfouissement des ordures ménagères sont collectés à travers la Taxe d’enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM). Le tri permet de diminuer le taux de déchets à enfouir et, en conséquence, la TEOM diminue également.

Dans un avenir proche, le mode de collecte des ordures ménagères des communes continuera à évoluer. La Communauté de Communes a pour projet d’organiser et de gérer le tri sélectif et la collecte des déchets. Cette nouvelle organisation sera axée sur la collecte sélective des déchets et s’inscrira dans une politique globale de préservation de notre environnement.

Derrière ce geste écologique quotidien, il y a :

– Une volonté des élus de la Communauté de Communes de considérer ces actions comme une priorité de la gestion intercommunale.

– La mise en place d’un processus qui implique chacun d’entre nous, composé de quatre étapes : dépôt des ordures, collecte, stockage, traitement.

Pour que le dispositif fonctionne pleinement et atteigne ses objectifs, c’est-à-dire une meilleure valorisation des déchets et un respect partagé de nos paysages et de notre environnement, nous devons tout mettre en œuvre pour garantir la réussite de ce projet.

Informations

Déchetterie intercommunale Fium’Orbu-Castellu

Tel : 04.95.54.06.71

Adresse : Rte de l’ancienne voie ferrée, lieu di Piubellu , 20243 Prunelli-di-Fium’Orbu